Le lézard

Dehors, il fait très chaud !
Au soleil, les lézards sont les seuls à s’aventurer sur les pierres du mur.
Sur une plaque d’ardoise, j’imagine MON lézard qui resterait là, immobile….même sous la pluie !!!!!

lezardfin site

Il faut commencer par un dessin

dessin site
Ce gentil lézard est très triste en noir et blanc ! Il faut lui ajouter de la couleur…..

lezard bleu site

Voilà qui est beaucoup mieux.

Comme dans un puzzle, je numérote les morceaux par couleur.
Puis je reporte grâce à un papier carbone la forme de mes morceaux sur les carreaux de faïence émaillée.

 

lezard numéroté site

Le travail de préparation est terminé!
Passons aux choses sérieuses……..

Je découpe mes morceaux grâce à une carrelette électrique (pas très traditionnelle comme découpe, je sais !).

carrelette1 site
C’est un peu bruyant, mais efficace !

carrelette2 site

L’émail des carreaux, selon la couleur, a tendance à faire des petits éclats.
Je vais donc poncer les arêtes pour retrouver un “joli” bord bien régulier.

ponçage site

Et, il suffit de reconstituer le puzzle……en suivant le dessin.
Le filet pour mosaïque est fixé sur le dessin. Et c’est un jeu d’enfant…..Il faut coller les différents morceaux avec une colle vinylique sur le filet.

filet site

Mr Lézard va trouver son support: une jolie plaque d’ardoise qui nous suit depuis fort longtemps !
Le lézard est collé avec de la colle à carrelage.
J’ai utilisé des clous tapissier pour représenter les doigts, et j’ai cerné la “bête” avec une bande de fermeture “ECLAIR” métallique noire……..

lezard sur ardoise site
Reste à faire le joint……
Ce n’est pas le plus facile !! Il faut de la patience et de la minutie. Le plus dur est la finition du tour, au coton tige et à l’éponge humide.

joint site

Et voilà, le tour est joué !
Je me suis bien amusée, Petit Lézard peut se dorer au soleil couché sur sa dalle d’ardoise!

lezardfin site
(Je lui ai mis un bijou sur le nez car……c’est une fille !).

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.