Le papillon.

Les journées sont très courtes au cœur de l’hiver…..
Je rêve de soleil, de promenades dans la campagne, de fleurs et de papillons !

Des jolis papillons pleins de couleurs et de contrastes.
Allez, je vais faire venir l’été dans mon refuge “mosaïque”.

papillon12

Le dessin :
Je dessine une aile et je ferai une rotation de l’image pour avoir la deuxième aile.

papillon1

Puis, la mise en couleurs sur un logiciel de retouches d’image, et après un scan du dessin.
papillon2

Un papillon BLEU !!!!!! Ben oui, et pourquoi pas !
Je prévois de faire le bord de l’aile en pâte polymère dans les tons du carrelage pour casser le coté “froid” de la mosaïque.
Après une impression de la totalité du papillon, je suis satisfaite du résultat….Ce n’est pas un chef d’œuvre, mais cela ne me déplait pas !!
papillon2bis
Le choix de la mosaïque:
Je choisis les nuances de bleus qui correspondent à mon dessin et un ocre orangé pour contraster.
papillon3

Il suffit maintenant de transférer au feutre permanent le dessin des différents morceaux sur le coloris qui correspond.

papillon4

 

La découpe du puzzle :
Il ne reste plus qu’à découper les différents morceaux…….Tous les moyens sont autorisés : la carrelette, la pince à mosaïque, la Dremel…
Je dépose mes morceaux sur le dessin pour vérifier l’ajustement.

papillon5papillon6


Collage sur le papier Kraft :
Les morceaux de mosaïque n’ont pas tous la même épaisseur.
Pour avoir une mosaïque parfaitement plane, j’utilise la méthode inversée….
Je colle une première fois mes morceaux à l’envers sur un papier Kraft en respectant le dessin avec une colle soluble à l’eau.

papillon7

Je réalise les deux ailes de la même façon.

papillon8


Collage sur le support:
Je découpe à la scie sauteuse (avec l’aide de Mr Copeau) la forme de mon papillon dans une plaque à carreler.
Puis je colle dessus en double encollage pour bien compenser les différences d’épaisseur.
Et voili, et voilà, mon papillon va sécher tranquillement environ 8 heures.
Puis je décolle le papier Kraft à l’aide d’une éponge humide.
Après cette opération, je vérifie l’état des joints pour retirer la colle qui a pu remonter dans l’espace prévu pour le joint.
Il suffit de nettoyer avec un cure-dent car la colle est encore souple.


Pose du joint:
Allez, il faut faire le joint.
Je prépare un mélange pas trop épais pour qu’il descende bien entre les morceaux. J’ai choisi un joint gris argent pour avoir un fini légèrement contrasté.

papillon9

Je “patouille” allègrement…..J’aime quand je commence à voir se dessiner le motif tout en douceur et en dégradé.

papillon10

J’ai mis une bande de fermeture pour lui décorer son ventre…..

Et des petites antennes pour qu’il puisse voler…..comme il se doit !


Les finitions:
Le bord de la plaque et le dos du papillon sont enduits au ciment colle.
Après un petit ponçage des imperfections du bord, mon papillon est terminé.

papillon12

J’avais oublié que dehors il faisait froid, que les températures frôlent les -5° et que nous étions toujours au mois de Janvier ………

 

Une réflexion sur « Le papillon. »

  1. Un site magnifique..!
    Monsieur Copeau a oublié d’exposer une jolie pièce, comme un modèle de stylo à la mine fine.
    Nous saurons où déposer la vaisselle cassée.
    Toutes nos félicitations et bonnes fêtes de fin d’année.
    Une caresse à Naya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.